Avec quoi et comment rénover vos murs et plafonds ?

Qu’elle soit traditionnelle ou à effet, la peinture murale est le revêtement le plus utilisé en finition. Reste à faire les bons choix selon l’usage de la pièce à peindre. De nos jours, choisir sa peinture c’est opter pour des peintures actuelles qui sont plus saines, elles dégagent moins de vapeurs toxiques. Leur consistance élaborée facilite grandement leur application et les temps de séchage raccourcissent. La mise en peinture d’une pièce est à la portée de tous, elle permet de changer de décor sans bouleverser toute la maison, car la remise en service de la pièce est rapide, du jour au lendemain.

Quelle peinture choisir ? Quelle peinture pour les murs ?

Les écarts de prix entre deux produits de fonction et de type similaires sont généralement justifiés par le pouvoir couvrant, le rendu, ainsi que par les facilités d’application et d’entretien.

Vouloir simplement donner un « coup de blanc » ne doit pas conduire à choisir une peinture à bas prix, sans marque. Elle fait généralement perdre du temps et de l’argent, car, dotée d’un pouvoir couvrant médiocre, elle contraint à passer trois couches contre une seule avec une peinture de bonne qualité.

Les choix s’opèrent entre trois aspects : mat, satiné et brillant.

La finition mate est dans la grande tendance actuelle. La finition mate atténue les défauts des supports. Facile à appliquer, cette peinture se tache cependant plus facilement qu’une autre et supporte mal le lessivage. 

La couleur de peinture mate que ce soit pour une peinture de cuisine, une peinture de salon, une peinture de chambre ou une peinture de salle de bains rend la couleur chaleureuse, elle réfléchit la lumière en délicatesse. Son aspect soyeux convient à tous les murs, dont elle masque les légères imperfections.

Avec la finition brillante, la peinture a un aspect miroir qui semble agrandir les volumes. La brillance offre un éclat plus froid à la couleur et souligne les défauts, ce qui impose une préparation rigoureuse des supports. Sur de grandes surfaces, une peinture brillante est délicate à appliquer.

La peinture acrylique, plus communément appelée « peinture à l’eau » est la plus courante, la plus facile à appliquer et la moins onéreuse. Couvrantes, elles résistent bien à la décoloration et ne jaunissent pas. Rapides à sécher, elles sont souvent proposées en version monocouche qui implique d’évoluer très vite les traces de reprises, ce qui n’est pas toujours à la portée d’un amateur.

La peinture lavable est généralement de type acrylique. On peut la frotter doucement avec une éponge ou un linge légèrement humide. Les peintures mates peuvent être lavables mais elles ne sont pas lessivables. C'est bon à savoir ! Lorsque vous utilisez une peinture mate, veillez toujours à ce qu'elle soit au moins de classe 3 pour la résistance à l'abrasion humide. L'information est généralement indiquée sur le pot. Réservez ce type de peinture aux murs et aux pièces les moins exposés, comme les chambres, par exemple.

Pour parler de la peinture naturelle, seuls les composants d’origine naturelle (végétaux ou minéraux) entrent dans la composition de ces peintures. Leur pouvoir couvrant est très correct, mais le séchage et plus lent qu’une peinture acrylique. Ces peintures saines sont formulées à l’eau ou avec de l’essence de térébenthine « pure gemme » du Portugal, non allergisante contrairement à l’essence de térébenthine traditionnelle.

La peinture à l’argile fine et microporeuse laisse respirer les support et régule l’humidité. Elle contribue à créer une ambiance saine. Très riches en corps solides, c’est un produit à haut pouvoir couvrant et garnissant qui s’applique sur des supports secs, absorbants et dégraissés ou les anciennes peintures adhérentes.

Devant la palette où des centaines de couleurs se côtoient, on peut rester perplexe ! Plusieurs clés peuvent amener à resserrer les choix. Les couleurs saisonnières : 

  • Les quatre saisons nous offrent un répertoire dont on peut aisément s’inspirer,
  • Les couleurs dites « chaudes » (été, automne) ou « froides » (hiver, printemps),
  • Les harmonies de couleurs associent des tonalités de couleurs qui sont faites pour s’entendre,
  • Le ton sur ton consiste à choisir une teinte dominante et à la décliner du plus clair au plus foncé. Pas d’erreur possible.

L’emplacement de l’habitat nous met forcément sous influence !

Pour ce projet de rénovation dans votre logement, faites appel à La Maison des Travaux de Belfort pour vous accompagner.